Traduction : les pièges à éviter

Si, de nos jours, une multitude d’outils de traduction nous permettent d’avoir accès à des contenus en langues étrangères, il reste difficile de s’improviser traducteur. La traduction nécessite, en effet, des connaissances approfondies en linguistique, en grammaire et en syntaxe.

Travail de précision délicat, quels sont donc les pièges à éviter en traduction ?


La traduction « mot à mot »

word-translation-boardParfois tentante, la traduction mot à mot est un phénomène qui touche bon nombre de personnes et plus particulièrement les traducteurs-amateurs. En plus de faire perdre le sens originel d’une phrase (d’où l’expression « Lost in translation »), le mot à mot ne respecte aucune règle de grammaire, de syntaxe ou de ponctuation.


La traduction automatique

traduction-computer-automaticIl faut bien l’avouer, la traduction automatique possède quelques atouts. Rapide, accessible… Malheureusement, et comme c’est bien souvent le cas, la qualité ne suit pas (encore). Dotés d’un système statistique générant des hypothèses de traduction à partir de segments de mots, des outils comme Google Translate deviennent vite obsolètes face à un document technique.


La traduction assistée par ordinateur (TAO)

board-electronics-computer-data-processingLes logiciels de traduction assistée par ordinateur (TAO) permettent de traduire en un rien de temps des volumes importants de données. Mais s’ils offrent des traductions plus précises que les outils de traduction automatique, l’utilisation de la segmentation peut altérer la qualité d’un document. Basé sur des glossaires et des mémoires de traduction, pour rester efficace, un outil de TAO doit aussi être alimenté régulièrement.


En conclusion, malgré de grandes avancées en matière d’outils de traduction (voir aussi le Neural Machine Translation), une traduction professionnelle de qualité, fidèle au message transmit par une langue source, nécessite inévitablement l’intervention d’un traducteur-humain qualifié.


« Traduire, c’est toujours sacrifier; mais il ne faut rien sacrifier d’essentiel. »

 

Enrique Diez-Canedo.


Tous les services de traduction à portée de clic.

cropped-capture-d_c3a9cran-2015-11-11-c3a0-21-42-42

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s